Politique de conservation (Retention French)

Politique de conservation


Dernière mise à jour : août 2022

Modern Hire permet à ses clients et à leurs utilisateurs autorisés (par exemple, les candidats à l’emploi d’un client et les équipes d’acquisition de talents, de recrutement et de ressources humaines d’un client) d’utiliser diverses méthodes pour fournir des informations à Modern Hire, comme l’exige Modern Hire pour fournir ses services aux clients et à leurs utilisateurs. Les données fournies peuvent inclure des entretiens numériques/virtuels et/ou des évaluations préalables à l’embauche, avec des enregistrements vidéo et/ou vocaux, des SMS, et/ou des réponses à des questions, qui peuvent être à choix multiples ou textuelles (collectivement ” Données “) et ces Données seront produites et stockées numériquement sur des serveurs contrôlés par Modern Hire. Modern Hire protège ces Données conformément à son avis de confidentialité, ses obligations contractuelles envers ses Clients, et les lois applicables.

Les lois sur l’emploi varient selon la juridiction et exigent généralement une période de conservation d’un (1) an ou de deux (2) ans. La politique de conservation standard de Modern Hire consiste à supprimer les Données brutes (y compris les enregistrements associés) deux (2) ans après la dernière interaction de l’utilisateur avec la Plateforme ou les Services de Modern Hire. À la demande du Client, les calendriers de conservation peuvent être modifiés sur la base du contrat entre Modern Hire et le Client ; ce contrat oblige les deux à se conformer aux lois applicables, y compris celles concernant les périodes de conservation. La période de conservation spécifique applicable aux Données est disponible en contactant Modern Hire à l’adresse support@modernhire.com .

Veuillez noter que toute donnée désidentifiée n’est plus une donnée personnelle soumise aux lois sur la protection des données, à l’avis de confidentialité ou à la présente politique de conservation ; Modern Hire se réserve le droit de conserver et d’utiliser ces données désidentifiées.